contact@villesaucarre.org+33(0)2 47 61 11 85
Faire pousser nos quartiers ! Appel à projets agriculture urbaine

Faire pousser nos quartiers ! Appel à projets agriculture urbaine

Un appel à Projets de l’ANRU pour déployer massivement l’agriculture urbaine dans les quartiers en renouvellement urbain

L’Agence Nationale de la Rénovation urbaine vient de lancer un appel à projet  pour encourager la création de 100 « quartiers fertiles », des fermes urbaines dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Les 30 premiers quartiers seront sélectionnés d’ici l’été, avec un financement dédié de 21 millions d’euros.

Cette priorité est l’une des dix mesures de la nouvelle feuille de route annoncée par Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales et Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement pour construire des villes sobres, résilientes et solidaires, avec leurs habitants.

“Tous les territoires sont concernés” indique le Ministre. “En ce sens le projet des 100 fermes urbaines que nous lançons avec l’Agence Nationale de la Rénovation Urbaine dans les quartiers prioritaires est un symbole important”.

Il s’agit tout à la fois

  • de renforcer l’attractivité des quartiers, notamment économique, par une activité créatrice d’emplois,
  • d’améliorer la qualité de vie et la santé des habitants, par un environnement et une alimentation plus sains et accessibles,
  • de favoriser la cohésion sociale par la mise en synergie autour de l’agriculture urbaine des habitants, maîtres d’ouvrage, services publics de gestion urbaine, écoles, établissements scolaires agricoles, agriculteurs traditionnels, commerçants…,
  • de contribuer à la préservation des ressources naturelles et à la réduction de l’impact du changement climatique notamment en matière de gestion des eaux, de non-artificialisation ou de renaturation des sols,
  • de faire de l’agriculture urbaine un levier de la transition écologique des quartiers, notamment par l’intégration des services écosystémiques qu’elle offre, mais aussi par les potentiels de circuits courts dont elle est le support,
  • et ainsi contribuer à la résilience des quartiers face aux défis climatique et économique, en renforçant la place de la nature en ville et l’autonomie alimentaire des habitants.

Qui est éligible ?  : les collectivités territoriales menant les projets de renouvellement urbain dans le cadre du NPNRU, qu’ils portent sur des quartiers d’intérêt national ou régional ; tout autre opérateur, en partenariat avec la collectivité portant le projet NPNRU. La création de synergie entre collectivités et acteurs économiques et sociaux et l’implication des habitants dès la phase de conception seront des points forts des projets.

Plusieurs vagues de candidatures sont envisagées à compter de 2020, et seront annoncées progressivement lors de leur lancement. Les projets lauréats feront l’objet d’un accompagnement, puis d’une capitalisation et d’une valorisation à l’échelle nationale, dans l’objectif de structurer et diffuser des savoir-faire nouveaux

Pour la première session de candidature, le dossier de candidature  est adressé au plus tard le lundi 1er juin

Retrouvez sur le site de l’Anru, l’ensemble des documents qui accompagnent l’appel à projets : dossier de présentation, cahier des charges, dossier de candidature et la synthèse des travaux du groupe de travail « agriculture urbaine »  qui a réuni les lauréats des appels à manifestation d’intérêt «Ville durable et solidaire »  et « Innover dans les quartiers » lancés par l’ANRU au titre du Programme d’investissements d’avenir (PIA)

Retrouvez l’intégralité du plan “Habiter la ville de demain” 

Et pour celles et ceux qui voudraient en apprendre plus, les Cols verts et l’Institut agronomique, vétérinaire et forestier de France ont ouvert un MOOC agriculture urbaine