De retour au bureau…

De retour au bureau…

Toute l’équipe de Villes au Carré est restée pleinement mobilisée pendant le confinement pour assurer les missions essentielles et la continuité du service en télétravail grâce à ses usages rodés du travail collaboratif à distance et aux liens préservés par des visioconférences fréquentes.

Quelques changements dans l’équipe pendant ce temps à distance

Depuis mai, nous accueillons deux stagiaires en Master1 à Polytech Tours aménagement et environnement et nous avons hâte de les retrouver en présentiel : Pauline Occelli sur les missions  d’animation du réseau régional des Porte-Voix, du printemps citoyen reporté à l’automne et d’une “Riposte créative “pour recenser les initiatives citoyennes pendant cette crise (à découvrir dans un prochain article) et Lison Laidet sur l’animation du réseau des Chef·fes de projet Action Coeur de Ville pour une lecture croisée  des programmes ACV pour repérer ce qui est commun ou singulier, la création d’un panorama des projets, le recueil des initiatives prises dans les centre-villes pendant le confinement…

L’équipe sera complétée en juin par deux nouvelles collaboratrices : Eglantine Tournier-Lambert assistante de gestion et Lucille Guitton chargée de mission cohésion sociale, à qui nous souhaitons la bienvenue.

Nous remercions Baptiste Mennesson qui vient de terminer son contrat d’un an comme assistant de projets à Villes au Carré.

Une réouverture progressive des bureaux

A partir du 2 juin, les bureaux de Tours sont progressivement réinvestis, par rotation, pour respecter les consignes sanitaires. En présentiel ou à distance, chacune est à  son poste pour préparer l’après !

Des enseignements à tirer de cette expérience contrainte

Un bilan est maintenant nécessaire pour repérer les effets positifs du télétravail (gain de temps sur les transports en particulier), lien plus forts avec les professionnels plus éloignés. La capacité d’adaptation et d’ajustement restent à cultiver.

Le programme 2020 reste clair sur les chantiers à mener mais avec de nombreuses questions sur les modalités puisque les grandes réunions sont encore suspendues. Il sera donc adapté au fur et à mesure. Sur le fond, tous les sujets sont bien entendus revus au regard de la crise systémique aggravée par la pandémie… Une belle occasion d’échanger et de trouver ensemble de nouvelles solutions.

N’hésitez pas à nous joindre au 02 47 61 11 85 ou sur nos téléphone portables respectifs !