contact@villesaucarre.org+33(0)2 47 61 11 85
Dossier #2 : les espaces publics – La qualification des espaces publics, un levier d’attractivité pour les centres-villes et bourgs : regards croisés entre élu·es et praticien·nes 3/5

Dossier #2 : les espaces publics – La qualification des espaces publics, un levier d’attractivité pour les centres-villes et bourgs : regards croisés entre élu·es et praticien·nes 3/5

Les rendez-vous de la revitalisation des centres-villes et bourgs en Centre-Val de Loire – Mardi 15 octobre 2019 à Buzançais

 

Intervenants :

  • Guy Bergerault, Maire de Châteaumeillant
  • Vincent Millan, Maire d’Argenton-sur-Creuse
  • Michèle Yvernault-Trotignon, Adjointe au maire de Buzançais

 

La convergence des politiques publiques : un préalable à l’action 

Guy Bergerault insiste en introduction à sa prise de parole sur la nécessité de porter une vision d’aménagement global pour son territoire et de rassembler tous les partenaires concernés pour établir une programmation concertée, cohérente et partagée. Cette mise en dialogue territoriale, de même que la convergence des politiques publiques aux différents échelons décisionnels (Département, Région et Etat)  sont, selon lui, deux conditions sine qua non pour redonner vie aux villes petites et moyennes et à leur territoire. “On ne peut pas, dit-il avec amertume, d’un côté soutenir un programme de revitalisation et de l’autre continuer à supprimer des services publics nécessaires à la population”. Ce constat est partagé par les élu·es présent·es à la tribune. 

Guy Bergerault
Guy Bergerault, Maire de Chateaumeillant

Agir de manière cohérente et patiente sur le temps long

Vincent Millan, maire depuis 2014, rappelle que le coeur de ville d’Argenton-sur-Creuse est l’objet d’opérations d’aménagement depuis plus de 20 ans sous l’impulsion de Michel Sapin, précédent maire. La revitalisation d’un coeur de ville s’inscrit dans le temps long. Pour lui, il ne fait aucun doute que la qualité des espaces publics a un effet positif sur son attractivité et sur le dynamisme commercial. Il constate ainsi l’implantation de nouvelles enseignes et des retours positifs des commerçants de proximité là où des aménagements ont été réalisés. Il souligne cependant le dialogue parfois difficile avec les commerçants en amont des travaux. “Pour des activités dont l’équilibre économique est fragile, le moindre changement de situation est un motif d’inquiétude” dit Vincent Millan “Il faut être très attentif, très à l’écoute pour dépasser cette difficulté, tout est question d’équilibre”.

Vincent Millan, Maire d’Argenton-sur-Creuse

 

Michèle Yvernault-Trotignon
Michèle Yvernault-Trotignon, adjointe au Maire de Buzançais

Les temps du projet, de sa conception à sa mise en œuvre

Pour les élu·es, la revitalisation des coeurs de bourgs et villes est un défi de taille. Les déséquilibres que l’on constate aujourd’hui et la perte de vitalité des centralités sont imputables à une vision de l’aménagement du territoire, portée pendant plusieurs décennies, qui a privilégié le “tout commerce” en périphérie, le “tout pavillonnaire” en périphérie. Aujourd’hui, il faut réparer et pour cela “il faut d’abord travailler sur le sens du projet” dit Michèle Yvernault-Trotignon : “un nouveau centre, ce sont de nouvelles activités, de nouveaux services, une nouvelle façon de faire. Il faut oser innover dans tous les domaines !”. L’accompagnement de la Région a permis à Buzançais d’être accompagnée dans sa réflexion par une ingénierie qualifiée et d’être encouragée pour élargir son regard à l’ensemble des problématiques qui touchent à la revitalisation : près de 2 ans d’études, de rencontres, de concertation. Les travaux ont débuté en 2017…

 

Replay Vidéo 

 

Lire la suite du dossier “La qualification des espaces publics, un levier d’attractivité pour les centres-villes et bourgs : regards croisés entre élu·es et praticien·nes” 4/5

 

Retour au sommaire du dossier

 

Ressources

Fiche de présentation de la démarche de revitalisation du centre bourg de Châteaumeillant dans le cadre du programme national. CEREMA-Actualisation 2018