contact@villesaucarre.org+33(0)2 47 61 11 85
Dossier #2 : les espaces publics – Expertise d’usage des habitants·es et défi climatique, deux sujets émergents dans la conception des espaces publics 5/5

Dossier #2 : les espaces publics – Expertise d’usage des habitants·es et défi climatique, deux sujets émergents dans la conception des espaces publics 5/5

Les rendez-vous de la revitalisation des centres-villes et bourgs en Centre-Val de Loire – Mardi 15 octobre 2019 à Buzançais

Faire avec plutôt que pour les habitant·es. En misant sur l’expertise d’usage des habitant·es, c’est-à-dire leur connaissance fine du fonctionnement quotidien des espaces publics, les projets d’aménagement s’enrichissent. Ce dialogue est aussi un cadre propice pour aborder la nécessité de transformer les usages afin de répondre au changement climatique. Bien plus que des approches techniques sectorielles, relever ce défi appelle un changement de regard…et de posture. 

 

Intervenante :

  • Marion Vaconsin, Paysagiste conceptrice, Paysagiste Conseil d’État, Présidente de la Fédération Française du Paysage-Nouvelle Aquitaine

 

Parlons d’habitant·es plutôt que d’usagers

Pour Marion Vaconsin, le terme d’usager est trop réducteur. Les espaces traversés, laissent une impression, créent une interaction avec celles et ceux qui les habitent, même brièvement. Cette dimension sensible est oubliée dans beaucoup d’aménagements d’espaces, traités de manière trop fonctionnelle dit-elle. 

 

Marion Vaconsin

L’espace, une expérience commune

A l’analyse conduite en tant que paysagiste pour comprendre l’espace à traiter, Marion Vaconsin ajoute toujours une découverte partagée des lieux avec l’ensemble des acteurs concernés. Ce temps d’échanges, sur le terrain est très riche en partage d’informations sur l’histoire et les usages.  Le travail d’observation des usages est également primordial, il est l’occasion de recueillir la parole des habitant·es. Tous ces points de vue sont mis à disposition du plus grand nombre (exposition par exemple) pour partager des idées, une vision des transformations à venir (tests in situ)…Au coeur de cette approche : l’écoute et la convivialité.

 

Imaginer de nouvelles méthodes de gestion des espaces

Le métier de jardinier est un métier magnifique, en partie dédié à des missions d’entretien qui sollicitent peu son expertise” dit Marion Vaconsin. “On pourrait imaginer, dans les collectivités locales, que les jardiniers puissent avoir d’autres rôles, complémentaires, d’animateurs, de formateurs auprès d’associations habitantes à qui on donnerait des espaces à jardiner”. Cette expérience a été conduite avec succès par la ville de Bruxelles. 

 

La frugalité heureuse et créative*

Parlant du défi climatique et des réponses possibles à l’échelle des espaces publics, Marion Vaconsin fait référence à Philippe Madec et questionne notre appétence constante pour de nouvelles solutions techniques. Mais, est-ce qu’une solution ne serait pas d’apprendre à profiter de ce qu’on a (redécouvrir les ressources locales – matériaux et savoir-faire), de le valoriser (filières courtes, recyclage…) avec modestie, simplicité. Le débat s’engage avec les participant·es…

*Expression empruntée à Philippe Madec, architecte-urbaniste, co-auteur du Manifeste pour une frugalité heureuse et créative.

 

 Replay vidéo

Retour au sommaire du dossier

 

Ressources

 

Support de présentation de  Marion Vaconsin

Pour aller plus loin

La frugalité dans les projets d’aménagement : simple effet de mode ou nouvelle façon de penser l’urbanisme ?

Tristan Agenet, Master Urbanisme et Aménagement-Mention Urbanisme et Projet Urbain-Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine de Grenoble

Projet de fin d’études-Juillet 2018 – CAUE de la Drôme

“Depuis une dizaine d’années, la notion de frugalité a fait son apparition dans le domaine de l’urbanisme et questionne aussi bien les pratiques que les façons de réaliser ces aménagements. Ce projet de fin d’études questionne et analyse l’émergence des processus participatifs, locaux et sobres inhérents à la notion de frugalité et propose plusieurs analyses de cas pour comprendre quels sont les outils et les limites des démarches dites frugales.”

Consulter le projet de fin d’études

 

«Qualifier l’espace public» 

Enjeux: Favoriser les modes actifs, valoriser l’identité des lieux, proposer un cadre de vie attractifCEREMA – Avril 2018

Cette fiche fait partie d’une série consacrées à la valorisation de retours d’expériences de des communes lauréates du programme de revitalisation des centres-bourgs

Lire la fiche

Et d’autres ressources sur le site du programme national de revitalisation des centres-bourgs