L’Automne citoyen, retour en arrière !

L’Automne citoyen, retour en arrière !

Les porte-voix, prêt·es pour les quatre saisons !

En 2020, le réseau des Porte-Voix activateurs de citoyenneté avait prévu de s’engager sur la deuxième édition du printemps citoyen en Centre-Val de Loire. Accompagné par Villes au Carré, ils ont tenu le choc du double confinement pour basculer progressivement vers un débridage du temps et se projeter vers les quatre saisons citoyennes.
Riposte Creative-Y a pas de Printemps Msieur Dame, Automne citoyen, Assises de la démocratie permanente et mobilisation des quartiers populaires, on vous raconte tout ça !

Depuis maintenant 2 ans, Villes au Carré accompagne le réseau régional des Porte-Voix activateurs de citoyenneté. Pour rappel, ce réseau s’inscrit dans une démarche plus large, celle de faire vivre une démocratie permanente en Région Centre-Val de Loire. Ainsi, les Porte-Voix soutiennent l’émergence de pratiques participatives ou encore d’implications citoyennes. Les Porte-Voix, aux profils divers et variés, soutiennent de nombreux enjeux indépendamment mais se rejoignent autour de chantiers communs pour façonner le réseau durablement.

Un des premiers chantiers autour duquel les Porte-Voix se sont réunis en 2019 est le Printemps Citoyen en Région Centre-Val de Loire . Ils ont donné du souffle et de l’énergie à cet événement porté par la Région qui célèbre et valorise l’implication citoyenne sous toutes ses formes. Dans ce cadre, chacun a trouvé son rôle : relais, organisateurs ou encore participants, et a permis de mettre en avant de nombreuses initiatives. Cette première réussite a donné à tous.tes l’envie de continuer et de soutenir la 2e édition.

Une riposte créative pour se saisir d’un Printemps Citoyen confiné

L’année 2020 a stoppé bon nombre de chantiers, et même avec toute la motivation des Porte-Voix, il n’était pas possible de garder l’événement comme tel. Il n’était pas possible non plus de l’annuler : plus de 80 événements étaient programmés ! C’est pourquoi face à la situation sanitaire exceptionnelle, le Printemps Citoyen a été reporté … à l’automne.

En attendant, ce qui faisait le cœur du Printemps Citoyen se déroulait hors cadre, dans la vie de tous les jours. En effet, cette période si particulière a été témoin de nombreuses initiatives citoyennes, de nombreuses solidarités. Pour les porte-voix, il paraissait naturel de les mettre en valeur, de ne pas les oublier, et de les intégrer de quelques façons dans la nouvelle dimension de l’événement. Ce printemps citoyen, il avait tout de même lieu !

Villes au Carré et Romain Lalande ont aidé les Porte-Voix à s’emparer de la démarche contributive et collaborative “Riposte Créative”. Cette dernière est inspirée de celles développées au pays de Brest et par le CNFPT et des réflexions du sociologue Bruno Latour pour imaginer les gestes-barrières contre le retour à la production d’avant-crise. Les Ripostes Créatives sont des sites développés en Yeswiki, appropriables par toutes et tous, qui portent une dimension commune : celle de collaborer activement pour préparer un “monde d’après” désirable. Pendant plus de 3 mois, les Porte-Voix, accompagnés par Villes au Carré, se sont réunis régulièrement…à distance. Le but de la Riposte Créative Centre-Val de Loire :

  • se connecter malgré le contexte,
  • partager informations, ressources, 
  • repérer et valoriser les initiatives citoyennes des territoires,
  • proposer des moments réflexifs pour “un monde d’après”
  • et chemin faisant : donner une nouvelle dimension à ce qui allait devenir l’Automne Citoyen

En savoir plus

Printemps confiné, Automne citoyen ! … coûte que coûte

 

C’est début juillet 2020 que la forme finale de l’événement se précise. Le Printemps devient Automne Citoyen avec au programme, 2 mois de rencontres pour un déploiement de l’événement partout en région entre le 1er octobre et le 30 novembre. Le petit plus se trouve aussi dans les lancements portés localement par les Porte-Voix. Un premier, connecté à la fête des possibles à Châteauroux, et un deuxième, dédié à la presse et aux médias locaux au cinéma les Studios, à Tours. Une occasion de mieux incarner l’événement dans les territoires. Chemin faisant, un nouveau confinement pour lutter contre la propagation du Corona Virus a été décrété… Le contexte a ainsi révélé la force de la communauté de Démocratie permanente et du réseau des Porte-Voix : entre présentiel et virtuel, chaque rencontre a fait appel à la créativité des porteurs de projet. 

 

Au final se sont succédées, d’octobre à novembre, 97 rencontres créatives et participatives qui ont balayé un grand nombre de sujets : un ciné-débat sur les discriminations, une tournée filmée de sensibilisation sur les territoires zéro chômeur, des jeux de l’oie en faveur de la biodiversité dans la nature, des porteurs de parole sur normes et sexualité, et bien d’autres !… Nombre de personnes impliquées de la transition ont répondu présentes : transitions citoyennes, écologiques, sociales ! Ces questions qui étaient déjà présentes sont devenues incontournables en cette période inédite.

Les 2e assises de démocratie permanente en Centre- Val de Loire

Au coeur de l’Automne Citoyen, du 6 au 10 novembre : les Assises de la démocratie permanente, organisées par la Région Centre-Val de Loire, avec l’appui de Démocratie Ouverte, Villes au Carré et l’implication des Porte-Voix et de l’Université de Tours (laboratoire Citeres).

Au programme :

  • 3 ateliers autour de chantiers structurants des porte-voix : design d’une maison citoyenne en Centre-Val de Loire, badgeons l’implication citoyenne en Centre-Val de Loire (open badge) et brainstorming sur nos idéaux pour alimenter le journal L’Epourquoipatiste – spécial “Automne citoyen” du collectif des défricheurs.
  • 4 ateliers de bilans, témoignages et contributions autour des 4 ambitions de la démocratie permanente :  “éduquer, se former : apprendre pour élargir le cercle de ceux qui participent », « être en lien, coopérer et s’ancrer dans les territoires », « agir autrement, innover et expérimenter » et « impliquer plus largement pour décider autrement ».
  • 2 séquences dédiées d’ouverture et de clôture avec la Région, le laboratoire Citeres (université de Tours), Démocratie Ouverte, Villes au Carré, les Porte-Voix, ainsi que les retours notables de la philosophe Cynthia Fleury et de la journaliste Valérie Urman.

Les quartiers prioritaires mobilisés sur l’Automne citoyen

À la croisée des réseaux, les acteurs et actrices des quartiers populaires se sont également emparés de l’Automne Citoyen ! Plateau télé de lancement du projet de renouvellement urbain à Châteauroux, vernissage de l’exposition photo Mon Sanitas au Bateau Ivre (Tours), média citoyen pour le quartier Est de Blois, MetroPostForum et Culture du Coeur pour les habitant·es des quartiers populaire d’Orléans Métropole, “Le Planitas invite Barbara” pour connecter les jardins partagés de Tours et de Saint-Denis (93),  ateliers éco-citoyens foyer de jeunes travailleurs de Malétrenne à Amboise, “Les collégiens font leur télé” au collège Beaulieu de Châteauroux, une rencontre pour connecter les acteurs impliqués sur la place des seniors isolés au Sanitas, le festival “Un spectacle dans ta boite aux lettres” à Orléans-La Source,  … Outre les conseils citoyens du Sanitas (Tours), des Clos (Chartres) et de La Source (Orléans), nombre d’acteurs de proximité se sont impliqués dans les quartiers, bravo !

Sans compter les événements prévus et reportés compte tenu du contexte sanitaire : un porteur de parole “Qu’est-ce que manger bio?” au marché du Val d’Oron à Bourges, une après-midi autour d’À nos Afriques, etc … 

Un final avec feu d’artifice !

Avec quelques reports d’événements, l’Automne Citoyen va s’égrainer tout au long de l’hiver.

La fin de l’Automne Citoyen à toutefois été fêtée virtuellement dimanche 29 octobre. Les porte-voix ont tenu à maintenir cet acte symbolique : 

    • “Parce que se mobiliser dans un contexte où beaucoup de choses tanguent et se referment c’est beaucoup ! Parce que l’on a envie d’un geste collectif ! Parce qu’on a besoin de maillons et de connexions ! Parce que l’on veut que les saisons citoyennes, ça continue !”

Ça a été l’occasion d’improviser et de réinventer le feu d’artifice. À l’image de l’événement, cette clôture fut une effervescence de citoyenneté, des bulles, des braises et avant tout, du lien ! Et la fête initialement prévue au Bateau Ivre par les Porte-Voix pour célébrer et remercier l’ensemble des initiatives citoyennes n’est que partie remise !

L’implication citoyenne est présente au quotidien et se doit d’être célébrée au printemps, à l’automne mais plus généralement au fil des saisons. À présent les Porte-Voix sont rodés, et ont déjà le regard porté vers le futur … Cap 2021 !

En savoir plus :