Mobilité et transition environnementale dans les petites villes – exemple d’Issoudun

Mobilité et transition environnementale dans les petites villes – exemple d’Issoudun

Accompagner les démarches de transitions dans les territoires est l’un des axes de travail de Villes au Carré.  

La présence de Fatou Diouf, étudiante en Master 2 de Géographie à l’Université de Poitiers, Parcours transitions environnementales et sociale sous la direction de Dominique Royoux professeur de géographie, a permis une première exploration du sujet de la mobilité en milieu peu dense, en s’appuyant sur la ville d’Issoudun, en Centre-Val de loire.  

Ce stage de 4 mois accueilli par Villes au Carré “en résidence” à la mairie d’Issoudun de mai à aout 2019, a été supervisé par 2 référents :

  • Tony Ben Lahoucine, conseiller technique du Président de la Communauté de communes du Pays d’Issoudun et Maire d’Issoudun André Laignel,
  • Cécile Dublanche, directrice de Villes au Carré.

Il a permis de faire un état des lieux des politiques de mobilités et dispositifs initiés par la collectivité d’accueil avec un focus sur la mobilité des publics jeunes et des séniors à partir d’enquêtes de terrain. 

Retrouvez la note rédigée à partir du mémoire de Fatou Diouf, pour en tirer les principaux enseignements, complétée par une sélection de travaux universitaires sur la mobilité en milieu peu dense et une collecte d’expériences et des ressources à partager avec les acteurs territoriaux.

Nous remercions Fatou pour la qualité de son investissement pendant son stage et lui souhaitons le meilleur pour sa thèse.