Retour sur le cycle de 3 visio-conférences | Nouvelles opportunités pour la formation professionnelle et l’emploi

Retour sur le cycle de 3 visio-conférences | Nouvelles opportunités pour la formation professionnelle et l’emploi

Un cycle de sensibilisation et d’échanges sur l’accès à la formation professionnelle et à l’emploi, en faveur des habitant·es des quartiers prioritaires.

Près de 80 participant·es se sont mobilisés sur l’ensemble du cycle pour donner un nouvel élan à l’accès à la formation et à l’emploi : élu·es, professionnel·les de l’État et des collectivités, acteurs de proximité (associations, bailleurs sociaux, conseils citoyens…) et opérateurs de l’emploi.

Avec des opportunités et une offre de formation renouvelés par un nouveau Programme Régional de Formation (2021-2024), le Conseil Régional et Villes au Carré ont co-organisé en collaboration avec la Direction Régionale de l’Économie, de l’Emploi, du Travail et des Solidarités (DREETS) ce cycle autour d’un constat partagé. 

La Région dispose d’un volume d’offres important, une offre renouvelée et souhaite renforcer l’accès à la formation des plus fragiles. Le relais de cette offre doit être partagée le plus largement possible aux personnes les plus en difficultés. Isabelle Gaudron, Vice-Présidente déléguée à la formation professionnelle, à l’insertion et à l’orientation, a rappelé la volonté de mobiliser tous les acteurs qui sont en contact, de près ou de loin, avec les personnes ayant le plus besoin d’un parcours de formation. L’attention doit tout particulièrement être portée sur les jeunes des quartiers prioritaires, fortement impactés par la crise sanitaire. L’entrée en parcours de formation constitue un premier pas vers l’insertion professionnelle et la perspective d’un emploi durable.

Objectifs du cycle : 

  • Conforter et dynamiser les coopérations entre les représentant·es de la Région et les territoires en Contrat de ville.
  • Articuler, dans des logiques de parcours, l’offre de formation régionale avec les actions d’insertion menées au sein des QPV.
  • Identifier les besoins des habitant·es, des acteurs et actrices ; co-construire des solutions innovantes.

Trois visioconférences conçues dans une démarche participative et itérative : 

Ce cycle a été animé en trois matinées complémentaires et dans une logique de chaînage. Les séances se sont enrichies au gré de l’évolution des besoins remontés à chacune d’entre elles et co-construites par les participant·es. 

Ces derniers ont d’abord pris connaissance du nouveau Programme Régional de Formation (PRF) avec une offre plus qualitative et adaptée à la diversité des publics les plus éloignés de l’emploi : Quelle est cette offre, comment s’en inspirer ? Marianne Lartigue, facilitatrice graphique est venue illustrer de la manière la plus efficace et accessible possible ce tout nouveau programme.

 

Marianne Lartigue – mai 2021

Naoual Slassi-Guy, chargée de mission Contractualisations partenariales pour le Conseil Régional Centre-Val de Loire a ainsi présenté quelques nouveaux outils (les chantiers formation, les parcours Visa, Visa +, le Combo Parfait, etc.) du PRF. Naoual Slassi-Guy est revenue sur la logique d’accompagnement du stagiaire : des formations sur les savoirs de base jusqu’à l’acquisition d’une compétence et d’un titre professionnel.

Marianne Lartigue – mai 2021

Une logique de parcours enrichie par l’État dans le cadre du Pacte d’investissement dans les compétences sur laquelle Marika Petit, Cheffe du service Accès et Retour à l‘Emploi à la DREETS est revenue. Hocine Hadjab,Chef de pôle adjoint Cohésion sociale à la DREETS, a complété en saluant une mise en place rapide de différents plans de soutien à la suite de la crise sanitaire : “La plus grande vulnérabilité socioéconomique des jeunes à la conjoncture, ainsi que la crainte d’un impact défavorable sur leur insertion professionnelle à plus long terme, notamment ceux des habitant·es en QPV, ont justifié la mise en place rapide d’un plan de soutien à  l’emploi des jeunes”. Et parmi ces plans de soutien,les emplois francs, les parcours emploi compétences (PEC) et l’insertion par l’activité économique. Il a notamment aussi souligné l’importance de la certification des adultes-relais, acteurs clés des quartiers prioritaires. 

Deux ateliers de travail ont suivi ce temps informatif. Leurs objectifs : revenir sur l’écosystème de l’information puis sur les actions qui visent à capter et mobiliser les publics, celles qui visent à lever les freins des habitant·es. Quelles sont les clés pour s’engager dans une formation et aller jusqu’au bout? Comment pallier un manque de réseau personnel et professionnel ? 

Les participant·es ont été invité·es à repérer quelques initiatives d’insertion et partenariat dans leur contrat de ville. Ils ont ensuite réfléchi à un écosystème favorable à la transmission d’informations (délégué·es du Préfet, bailleurs sociaux avec les gardiens d’immeuble, service jeunesse d’une collectivité, éducateurs spécialisés, médiateurs…) dans les quartiers, puis se sont préparés à mobiliser les acteurs de proximité à travers des messages clés. 

La dernière séance a été l’occasion de revenir sur quatre parcours-types, présentés à travers la facilitation graphique. Un premier outil pour une meilleure information et communication de l’offre de formation. 

À partir de ces parcours, les acteurs ont réfléchi à leur action pour favoriser l’insertion dans le quartier, sur leurs besoins pour faire plus ou autrement et ont souligné quelques points de vigilance.

Une synthèse est en cours de préparation.

Les trois autres parcours présentés lors de ce cycle

Support de présentation : 

Pour aller plus loin : 

 Contacts

  • Cécile DUBLANCHE, directrice – Villes au Carré 
    • cecile.dublanche@villesaucarre.org – 06.85.60.84.97
  • Anne GAUVIN, assistante d’études et de projets sur la Politique de la ville – Villes au Carré
    • anne.gauvin@villesaucarre.org – 07.68.23.08.64

Illustration : freepik