Transition numérique : création de 4000 postes de médiateurs

Transition numérique : création de 4000 postes de médiateurs

Dans le cadre des fonds dédiés à l‘inclusion numérique du plan de relance gouvernemental, plus de 200 millions € seront débloqués pour notamment, le recrutement de 4 000 poste de conseillers numérique. Ils auront pour mission d’aider les personnes qui sont en difficulté face aux outils numériques en s’appuyant sur différentes structures : agences France Services, collectivités locales, bibliothèques, maisons de retraite, tiers lieux, centres d’action sociale …

L’État finance, forme et outille les conseillers numériques recrutés pendant 2 ans (équivalent d’un Smic sur deux ans à 100% ou 70 % sur trois ans).

Qui peut recruter ? 

Les organisations publiques ou privée avec une activité qui vise à former des individus au numérique pour accompagner son public vers l’autonomie numérique.

Qui peut postuler ? 

Ouvert à toutes et tous avec des profils aimant le contact humain et qui demande de l’adaptabilité, de l’intelligence émotionnelle et de la compréhension du numérique.

Vous serez formé·e puis employé·e par une structure locale pendant 2 ans et recevrez un diplôme d’État délivré à l’issue de votre parcours. Vous créerez et animerez des ateliers numériques pour initier et former vos concitoyens au numérique.

Comment ? 

  • Pour les recruteurs : le site officiel-partie structure est actuellement ouvert aux collectivités territoriales. Pour les acteurs privés, lisez l’AMI ci-dessous mais vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire sur le site officiel.
  • Pour les candidats : le site officiel-partie candidat vous permet de vous inscrire et d’être mis en relation avec une structure.
Source : conseiller-numerique.gouv.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’info en + : 

Vous êtes un·e travailleuse ou travailleur social·e, agent public d’accueil, médiateur numérique ? Découvrez le service qui sécurise et facilite le “Faire pour le compte de” : Aidants Connect. Ce dispositif accompagne les personnes en difficulté avec le numérique pour réaliser des démarches en ligne, et sécurise juridiquement les aidants.

Pour en savoir plus : 

Source : conseiller-numerique.gouv.fr