contact@villesaucarre.org+33(0)2 47 61 11 85
Premier forum régional sur la revitalisation des cœurs de ville : un rendez-vous réussi

Premier forum régional sur la revitalisation des cœurs de ville : un rendez-vous réussi

La perte d’attractivité des centres-villes et cœurs de bourgs est un phénomène lourd de conséquences qui concerne de nombreux territoires. Dans la continuité des réflexions engagées en 2017, le Conseil régional et l’État en région Centre-Val de Loire, ont organisé avec l’appui de Villes au Carré, un forum régional pour croiser les regards et les expériences des élu·es et des professionnel·les.

Accueilli par Jeanny Lorgeoux, Maire de Romorantin-Lanthenay, ville retenue avec douze autres en région dans le plan « Action cœur de ville », ce forum intitulé « Faire battre le cœur des villes et des villages » a rassemblé 240 participants, élu·es et acteur·trices territoriaux, représentant la grande diversité des métiers de ville et de l’aménagement. Objectifs : s’interroger sur les mécanismes de dévitalisation et sur l’avenir possible des centres-villes, et bénéficier du retour d’expérience d’acteurs porteurs d’initiatives de revitalisation.

Pendant toute la journée, dix-huit intervenant·es, universitaires, élu·es et porteurs de projets, ont partagé leurs analyses et leur témoignage sur les freins et surtout les facteurs facilitant les démarches de revitalisation des cœurs de ville et de bourgs. Pour l’aider dans l’animation de cette rencontre particulièrement dense, Villes au Carré avait fait appel aux deux co-présidents de son Conseil d’orientation scientifique : Dominique Royoux et Christophe Demazière, universitaires et chercheurs engagés sur les sujets des équilibres territoriaux et des villes petites et moyennes.

Parmi les conclusions et pistes d’actions évoquées, on retiendra que les actions de revitalisation devraient tendre à faire des centres-villes, des centres de vie animés car pour la majorité des habitants·es, le cœur de ville reste une référence « d’appartenance territoriale » sans équivalence, ou bien encore que la reconquête des centres-villes qui « réussit » est de nature multidimentionnelle, abordant simultanément l’habitat, le patrimoine, les activités économiques- commerces, services…, les lieux et espaces de rencontre notamment culturel… Jean-Marc Vayssouze-Faure maire de Cahors et Patrice Pineau, maire de Thouars, engagés dans cette approche globale des problématiques de la centralité en portaient le témoignage.

Parmi les intervenants à retrouver dans la synthèse de ce forum

Yves Dauge, fondateur de Villes au Carré et président de l’association Sites et Cités remarquables de France, Dominique Desjeux, professeur d’anthropologie, Stéphane Chevrier, sociologue, Yvan Saumet, président de la CCI 41 et Vice-président de la CRCI, Dominique Royoux, enseignant chercheur à l’Université de Poitiers, directeur du laboratoire « Ruralités », Christophe Demazière, professeur en aménagement et urbanisme à l’université de Tours, Christian Bouleau, maire de Gien, Michèle Yvernault-Trottignon, adjointe au maire de Buzançais, Delphine Ripoche architecte-urbaniste et Luce Maury chargée de développement territorial de Pouancé, Mathieu Pagano, manager du commerce de la communauté de communes Loches Sud Touraine et Ophélie de Mareuil responsable du développement économique de la ville de Loches, Bruno Marmiroli, directeur du CAUE 41 pour la commune de Chouzy-sur-Cisse, Gilbert Chabaud, maire de Saint-Pierre-de-Frugie, Franck Chaigneau, expert développement rural à la Caisse des dépôts et Yâsimîn Vautor, direction générale du logement, de l’aménagement et de la nature.

En Actes,  la synthèse du forum régional à Romorantin-Lanthenay, le 10 avril 2018

Cliquer ici pour télécharger le document au format PDF