Le pari des “centralités” en Centre-Val de Loire

Le pari des “centralités” en Centre-Val de Loire

Un réseau  régional Action Cœur de Ville bien engagé malgré les confinements

Validée fin 2019 par la Préfecture de Région et la Région Centre-Val de Loire, l’idée de créer un réseau régional des acteurs territoriaux et des partenaires du dispositif Action Cœur de Villes a fait son chemin.

Objectifs : soutenir l’ingénierie territoriale dans ses missions de conduite de projet et fluidifier le déploiement du programme dans les 13 villes* bénéficiaires. Le réseau régional articule de ce fait, des temps dédiés aux professionnels de terrain avec une rencontre annuelle où tous les partenaires du programme sont réunis en plénière. L’animation de ce réseau a été confiée à Villes au Carré. 

Depuis mars 2020, les 13 Chef·fes de projets ACV se réunissent régulièrement pour échanger sur leurs projets, leurs méthodes, les difficultés auxquelles ils se heurtent et les leviers activés pour les dépasser. Crise sanitaire oblige, l’envie de se retrouver sur site dans des villes en région ou dans des villes d’appui comme Cahors a été reportée, limitant les rencontres aux seuls espaces ouverts par les visioconférences.

Mais les échanges ont été riches, soutenus par des espaces de travail et d’information collaboratifs (panorama de presse régional, ressources et veille ciblées) et une animation en continu.  Lison Laidet, stagiaire M1 du DAE (Département Aménagement et Environnement) de Polytech Tours, puis étudiante-salariée à Villes au Carré a été associée dès le début à la constitution de ce réseau régional. Des sujets très concrets ont ainsi pu être traités comme par exemple la mise en place des OPAH-RU en cœur de ville, le plan de relance Action Cœur de Ville,  les actions de soutien aux activités initiées pendant le confinement… Ces temps de travail ainsi qu’une veille active sur le territoire régional permettent d’alimenter un panorama de presse sur le programme ACV en région Centre-Val de Loire.

Une deuxième rencontre régionale des acteurs et partenaires du programme ACV se déroulera en janvier 2021. 

* Blois, Bourges, Chartres, Châteauroux, Chinon, Dreux, Gien, Issoudun, Montargis, Nogent-Le-Rotrou, Pithiviers, Romorantin-Lanthenay et Vierzon. 

Petites villes de demain : 99 communes retenues en Centre-Val de Loire

Les travaux et l’expertise de ce réseau comme les ressources collectées au cours des Rendez-vous de la revitalisation portés par l’Etat en région (DREAL), la Région Centre-Val de Loire et la Banque des Territoires avec le soutien de Villes au Carré vont pouvoir être mis à la disposition des villes et territoires qui entrent dans la nouvelle dynamique du programme Petites villes de demain. Notre région est l’une des 3 premières a avoir fait valider la liste des communes retenues dans le dispositif par le comité Comité Interministériel à la Ruralité du 14 novembre 2020.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le programme s’organise autour de 3 piliers :

  • Le soutien en ingénierie pour donner aux collectivités les moyens de définir et mettre en œuvre leur projet de territoire, en particulier par le renforcement des équipes (par exemple avec une subvention d’un poste de chef de projet jusqu’à 75%), et l’apport d’expertises.
  • L’accès à un réseau, grâce au Club Petites villes de demain, pour favoriser l’innovation, l’échange d’expériences et le partage de bonnes pratiques entre acteurs du programme.
  • Des financements sur des mesures thématiques ciblées mobilisées en fonction du projet de territoire et des actions à mettre en place.

Consultez le dossier sur le site du ministère de la Cohésion des territoires