Dossier #4 – Mener une démarche de revitalisation du diagnostic à la stratégie et au plan d’action : méthodes, outils, acteurs…

Dossier #4 – Mener une démarche de revitalisation du diagnostic à la stratégie et au plan d’action : méthodes, outils, acteurs…

Les rendez-vous de la revitalisation des centres-villes et centres-bourgs en Centre-Val de Loire – Mardi 13 avril 2021, en visioconférence. Porté par la Région Centre-Val de Loire, l’État et la Banque des Territoires avec l’appui de Villes au Carré, un cycle annuel de rendez-vous régionaux a été lancé en 2019. Il s’adresse à l’ensemble des acteurs, élu·es et professionnel·les ainsi qu’aux opérateurs qui s’engagent dans un projet global de redynamisation des cœurs de villes ou cœurs de bourgs.

L’élaboration d’un projet de revitalisation, par nature global, transversal et partenarial, demande de la méthode. Comment et avec qui réaliser le diagnostic de la situation initiale ? Comment en dégager une stratégie d’intervention et la traduire en orientations puis en actions ? Quelle place donner à chacun des acteurs dans cette démarche : élu·es, habitant·es et usagers, acteurs économiques et associatifs, expert·es ? Quels outils et moyens pour accompagner les collectivités dans l’élaboration de leur projet de revitalisation, en particulier celles qui sont le moins dotées en ingénierie ?

Toutes ces questions étaient au cœur de ce 4ème rendez-vous régional qui a réuni 140 participant·es en visioconférence. Pour apporter des réponses, les expertises de la Direction Départementale des Territoires du Cher et de la Banque des Territoire ont été sollicitées, complétées et illustrées par des retours d’expériences d’élu.es et de professionnel.les d’Aubigny-sur-Nère, Chinon et Nogent-le-Rotrou.

Comme les précédentes, cette rencontre régionale a été conçue et animée par la Direction de l’Aménagement du territoire de la Région Centre-Val de Loire avec l’appui de Villes au Carré et la participation du Département Aménagement durable et Paysages de la DREAL Centre-Val de Loire. 

Ouverture par le Vice-président du Conseil régional Centre-Val de Loire, délégué à l’Aménagement du territoire et au numérique

Dans son propos d’ouverture, Dominique Roullet, Vice-président du Conseil régional Centre-Val de Loire, délégué à l’Aménagement du territoire et au numérique rappelle que la revitalisation des cœurs de villes et bourgs est une préoccupation de tous depuis plusieurs années. En Centre-Val de Loire, ces rendez-vous réguliers depuis 2019 ont pour vocation de favoriser les échanges entre élu·es, praticiens et experts, le partage de connaissances, l’enrichissement des pratiques… La crise actuelle qui frappe très durement les territoires et les centres-villes renforce le besoin d’échanges pour gagner en efficacité. 

Se doter d’une ingénierie qualifiée est l’une des clés pour agir, pour accompagner les élu·es dans la mise en place de leurs démarches et les aider à articuler les multiples dispositifs et outils à leur disposition. Le soutien de la Région à ces dynamiques s’exprime au travers des contrats régionaux de solidarité territoriale -CRST (dans ce cadre, la Région accompagne la réalisation d’études globales de revitalisation avec des subventions à hauteur de 80 % maximum), du fonds Renaissance (soutien au tissu entrepreneurial) et d’outils dédiés  comme le fonds de restructuration des locaux commerciaux vacants en cœur de ville. 

Dominique Roullet souligne la place des habitants dans les démarches de revitalisation comme une source d’enrichissement des projets ; les habitant.es des centres-villes mais aussi les habitant.es des autres quartiers : quelles aspirations nouvelles ou habitudes sont nées de la crise actuelle ? Comment le centre-ville peut-il y répondre ? Ce dialogue avec les habitants et tous les acteurs locaux est essentiel pour mobiliser une capacité d’imagination collective et partager une vision commune pour l’avenir. 

Replay de l’ouverture du 4ème RDV de la revitalisation :

Consulter le dossier en 3 parties

Pour aller plus loin 

Complémentaire au fonds national de solidarité, mais aussi à l’ensemble des autres mesures d’ores et déjà mises en œuvre par l’Etat et la Région en cette période de crise, le fonds Renaissance doit permettre à toutes les petites entreprises régionales de moins de 20 salariés, de tous types d’activité, d’affronter le plus efficacement possible cette situation exceptionnelle non sans conséquences sur leur trésorerie et les emplois.

Contact
Marie-Noëlle Pinson, directrice adjointe de Villes au Carré. marienoelle.pinson@villesaucarre.org  07 69 31 82 48